Oenotourisme

Inscrivez-vous à la newsletter !

Le vignoble du Jura

Pour les 65 ans de mon mari, je me devais de lui offrir un cadeau mémorable. Quelque chose qui marque les esprits. Après réflexion et concertation avec les enfants, l’idée d’un week-end autour du vin est apparue rapidement comme une évidence. Quoi de mieux pour quelqu’un qui sait apprécier le plaisir d’une bonne bouteille et qui aime profiter de l’instant.

Restait à déterminer le vignoble. J’ai opté pour celui du Jura et autant dire que j’ai visé juste. Première belle surprise pour mon mari: le vin Jaune. Ce vin dont le cépage (savagnin) n’existe nulle part ailleurs a été une révélation pour lui. C’était comme il aime à le dire son « nectar de soleil ». Croyez-moi il en a bien profité sur place et  bien entendu il a ramené plusieurs bouteilles à la maison ! Deuxième surprise, la région elle-même ! Quelle variété dans les paysages et les plaisirs. Entre les thermes de Salins-les-Bains, les jolis villages classés ou la gastronomie, lui comme moi (j’en ai aussi profité) avons été comblés !

A ne pas manquer sur le parcours

  • Profiter des eaux délassantes des thermes de Salins-les-Bains

  • Visiter Château-Chalon, village planté au sommet d’un piton rocheux et classé « plus beau village de France »

  • Ramener du comté acheté dans une des fruitières de la petite ville de Poligny, « Capitale du Comté ».

Le vignoble de Pouilly-Giennois-Sancerre

Une photo apparait sur l’écran de mon portable. C’est mon père et ma mère rayonnants au milieu des vignoble de Pouilly-Giennois-Sancerre, chacun avec un verre de vin à la main. Ça fait plaisir de voir mes parents aussi radieux ! Depuis qu’ils sont à la retraite, on ne les arrête plus ! Ils sont tout le temps en vadrouille. A la mer, à la montagne, à l’étranger et maintenant, au milieu des vignes !

Je dois dire qu’ils ont eu une riche idée avec ce week-end oenotourisme en Bourgogne. Pour une fois que ma mère se fait plaisir en partageant la passion de mon père ! Ça la change de la visite de sa cave à laquelle elle a droit à chaque repas avec famille ou amis ! Bon je sais que mon père ne pourra pas s’empêcher de sortir son vocabulaire savant à chaque dégustation (surtout le Pouilly-Fumé qui est si particulier), ce qui a le don d’énerver ma mère. Mais je les connais par cœur et je sais que ma mère aura imposé dans le programme quelques respirations entre deux dégustations, d’autant que ce ne sont ni les visites, ni les activités qui manquent dans le coin !

A ne pas manquer sur le parcours

  • Faire étape à la Charité-sur-Loire et admirer son église classée au patrimoine mondial de l’UNESCO en tant qu’étape majeure sur le chemin de St-Jacques.

  • Pédaler en toute liberté sur l’Eurovélo 6

  • Percer les secrets de la vigne et du vin à la Tour de Pouilly-Fumé