Des spécialités régionales à découvrir

Au-delà des appellations, des productions de haute lignée et belle renommée, la gastronomie régionale compte également des petits trésors. Des pépites plus confidentielles mais tout aussi identitaires de la Bourgogne-Franche-Comté, nées elles-aussi de la nature généreuse et du savoir-faire des gens d’ici. Truffes, escargots, poissons, safran, moutardes, … autant de perles de ce terroir que nous avons plaisir à partager avec vous. Ouvrez en grand le garde-manger de Bourgogne-Franche-Comté et servez-vous !

1

La truffe de Bourgogne

Sur une onctueuse brouillade d’œufs, en fines lamelles sur
une tranche de pain légèrement toasté ou encore sur une
volaille, des pâtes, des pommes de terre ou un risotto, la
truffe de Bourgogne (tuber uncinatum) offre des arômes
remarquables, où puissance et finesse se combinent à
merveille.

2

Le safran, or rouge

Loin de l’Iran, du Cachemire ou du Haut-Atlas qui ont fait sa noble réputation, le safran se cultive aussi en Bourgogne-Franche-Comté. Une épice qui trouve ici une terre de prédilection et les bons soins de producteurs enthousiastes, en Haute Côte-d’Or, dans le Brionnais ou encore dans le Jura, sur les bords de la Loue.

3

La moutarde de Bourgogne

La Bourgogne et la moutarde, c’est une très longue et belle histoire d’amour ! A l’origine de cette idylle, la culture traditionnelle des graines de moutarde et les productions des vignobles, notamment le verjus. Ce jus acide extrait des raisins qui n’ont pas mûri est alors idéal pour confectionner la fameuse moutarde. Fabriquée avec des graines produites et stockées en Bourgogne et du vin blanc de Bourgogne AOC, la Moutarde de Bourgogne IGP revendique son terroir.

4

Une région propice à la pêche en eau douce

Sur un territoire aussi riche en cours d’eau, étangs et lacs, pêche et aquaculture coulent de source ! Au fil de l’Armançon, du Doubs, de la Loue, de l’Ognon, de la Saône, de l’Yonne, il y a de quoi concocter des recettes typiques de la région : friture, pochouse, truite au vin jaune, dos de sandre aux morilles…

5

L'escargot

L’escargot de Bourgogne désigne en réalité « l’helix Pomatia », une variété d’escargots sauvages autrefois très répandue dans nos vertes régions. Les héliciculteurs de la région produisent quant à eux le « Petit Gris ». La traditionnelle recette à la Bourguignonne composée de beurre, ail, échalote et persil, garnit les coquilles des deux espèces.

6

L'eau de Velleminfroy

Velleminfroy, c’est l’histoire d’une source sauvée de l’oubli par un homme tombé amoureux des lieux : le boulanger homme d’affaires, Paul Poulaillon. Nous sommes en Haute-Saône, dans un écrin de nature ultra préservé. Un terroir privilégié qui fait de cette source ancestrale une eau vertueuse d’une pureté absolue.

En résumé